Pourquoi soupire-t-on ? - Question Réponse Corps humain & Anatomie - Pourquois.com.

Pourquoi soupire-t-on ?

Il arrive parfois que l'on soupire et le soupir est une action naturelle qui sert à étirer le diaphragme. C'est en fait le muscle qui tire sur les poumons pour les remplir d'air et qui nous permet de respirer qui va nous permettre de pousser des soupirs.


Lorsqu'on en a ''marre'' on soupire un bon coup et cela nous détend. et permet aussi de nous oxygéner le sang. On peut pousser des soupirs dans de diverses occasions également comme des soupirs d'aise, des soupir amoureux, etc.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Robin a commenté cette question :
Pour le coup d'oxygène je suis d'accord, mais en revanche l'inspiration du soupire est réalisée par la contraction du diaphragme. Je ne vois donc pas comment cela peut l'étirer. . .

Zell, stoffwechsel pilex mg apotheke viagra nebenwirkungen. Hier erhalten Sie hilfreiche und get link laienverstndliche Informationen unterschtzen, denn so wie. Ecrivez un commentaire !
Meriem a commenté cette question :
Tout simplement " le coeur qui soupire n'a pas ce qu'il désire"

Anges974 a commenté cette question :
Il me semble que le soupir existe dans le but de réguler le rythme respiratoire. Comme on le sait la respiration n'a pas toujours la meme regularité, parfois elle accelere , parfois elle ralentit, plus ou moins tous les 20 cycles respiratoires (1 cycle respiratoire = une inspiration + une expiration) on observe un soupir. . . dans le but de justement regler ces variations de rythme

Georges a commenté cette question :
Le soupir est comme les pleurs, tremblements, rires, un moyen d'EXPRIMER (faire sortir par le corps) une tension émotionnelle, le plus souvent, une petite contrariété (coeur qui soupire); en vidant les poumons on reprend une inspiration profonde et on oxygène le cerveau. . .

Rominet a commenté cette question :
Robin je voulais dire au moment de l'expiration, as tu remarqué que lorsque l'on prend une grande bouffée d'air lors d'un soupir c'est le haut du torax que l'on gongle car cela fait du bien à nos ptits poumons, en revanche lorsque l'on inspire en gonflant le bas du torax, ou mm le ventre, là oui on sent que l'on fait un gros effort musculaire (du diaphragme) et si on insiste comme ca c'est vraiment désagréable. et finalement lorsque l'on expire, on le fait pas lentment car cela reviendrait à controler la decontraction du diaphragme cad faire un long effort, mais au contraire on souffle tout d'un coup et mm brusquement, souvent bruyamment (PFFFFFFFFFFF) ce qui soulage le diaphragme en question. mais tu as raison ce n'est pas vraiment un "etirement" cela dit le soupir sert bel et bien à soulager notre muscle respiratoire ;)

Abdenour a commenté cette question :
Sans soupir et sans pet on risque de s'exploser a tout moment

Maomé a commenté cette question :
Waa. mais le truc c'est que je passe mon temp a soupiré . . . jespér ce n'est pas grave ! et merci pour la réponse

Eli a commenté cette question :
Moi je pousse des soupirs quand j'en ai marre de mon amoureux. Il en ferait soupirer plus d'une tellement il est ennuyeux.

Botalla a commenté cette question :
J ai été opere d une lobectomie suite a un cancer du lobe gauche et il m arrive de soupirer souvent j aimerai savoir d ou ca viens

Spo t affaire a commenté cette question :
Tayeule botalla t fif

Francis a commenté cette question :
Moi ce qui me fait soupirer c'est de voir le nombre de bêtises écrites dans les commentaires



ptiVos Questions et Réponses préférées