Pourquoi donne-t-on une fessée aux nouveaux-nés ? - Question Réponse Corps humain & Anatomie - Pourquois.com.

Pourquoi donne-t-on une fessée aux nouveaux-nés ?

Un nouveau-né doit inspirer de l'air pour la première fois avec ses poumons, puisque jusque-là c'était sa mère (via le placenta) qui l'alimentait en oxygène.

La fessée lui est donnée pour le faire crier.
Le cri poussé le contraint à aspirer de l'air, remplissant ainsi ses poumons d'air pour la première fois.

Les fesses, étant éloignées des organes fragiles du nouveau-né, est un bon endroit pour causer une légère douleur.

Complement internaute :
Avec le temps, le nouveau-né finit par se mettre à crier spontanément quand on le frappe avec les fesses. Il aime beaucoup les fesses, et c'est une source inépuisable de plaisir pour l'enfant. Les enfants ne sont pas les seuls à aimer les fesses. Des animaux adultes, même des animaux très grands comme les chevaux, aiment également le fouet. Il s'agit de la même zone du corps qui fait que le fouet fait hurler des enfants, mais le fouet fait hurler les animaux adultes parce que les animaux adultes ont une partie de leur cerveau dans leur queue. Quand on frappe la queue d'un animal, la douleur va dans les organes du cerveau qui se trouvent à l'autre bout, et l'animal est obligé de se sentir mal.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos 2 commentaires sur ce Pourquoi

Talie74 a commenté cette question :
Je suis sidérée que l'on pense encore de nos jour que la violence est une "bonne" façon d'accueillir le petit humain lors de sa naissance ! Lire Michel Odent (par exemple) pour comprendre quels peuvent être les conséquences néfaste de cet acte. Ce serait bien de faire évoluer les mentalités : il y a bien d'autres manières plus douces et respectueuses du corps de l'enfant de l'aider à prendre sa première inspiration.

Gui a commenté cette question :
Oui franchement à vous lire il y a plein de propositions d’alternative, je suis tt de suite plus éclairé ! Merci.



ptiVos Questions et Réponses préférées