Pourquoi des rues, voies, avenues et boulevards ? - Question Réponse Français & Vocabulaire - Pourquois.com.

Pourquoi des rues, voies, avenues et boulevards ?

Le vocabulaire parisien compte bien des manières de qualifier une voie de circulation. Le mot rue l'emporte de loin, même pour des artères relativement larges et pourvues d'arbres comme la rue de la Convention ou la rue de Tolbiac, voire pour des pièces essentielles de l'urbanisme parisien comme la rue de Rivoli ou la rue de Rennes.

Normalement réservée aux artères ouvertes en arrière des anciennes enceintes (Grands Boulevards, boulevards des Maréchaux), l'appellation de boulevard s'est étendue à d'autres voies larges ouvertes à une circulation rapide (Magenta, Solferino, Saint-Michel, Saint-Germain).

On a nommé avenue les artères aristocratiques qui constituent l'Etoile et, par similitude, celles qui forment les étoiles de la place d'Iéna, de la place du Trocadéro, de la place Pereire (du Maréchal-Juin), des Invalides, de l'Ecole militaire et des deux débouchés du pont de l'Alma. Les voies larges et de longueurs très diverses qui recoupent les boulevards des Maréchaux pour former les
«portes» de 1860 ont elles aussi généralement été nommées avenues
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Michèle Aquaron a commenté cette question :
Pourquoi les explications ne concernent que Paris, la capitale n'est pas la France !



ptiVos Questions et Réponses préférées