Pourquoi dit-on '' la montagne accouche d'une souris'' ? - Question Réponse Expressions & Dictons - Pourquois.com.

Pourquoi dit-on '' la montagne accouche d'une souris'' ?

L'expression ''la montagne accouche d'une souris'' veut dire que lorsqu'une personne attend une réponse positive à un projet et que le résultat arrive négatif ou décevant par rapport à l'ambition initiale
c'est très disproportionné.

L'origine semble assez ancienne car on la retrouve dans les écrits d'Horace mais c'est Jean de La Fontaine qui vulgarise l'expression dans ''la montagne qui accouche''. De grands écrivains la reprennent dans leurs écrits comme Madame de Sévigné ou encore Boileau.


Aujourd'hui, l'expression s'applique à tous les domaines et peut s'apparenter à ''beaucoup de bruit et rien derrière'' comme l'utilisent nos amis germains et anglo-saxons.

Complement internaute :
Par ailleurs, en parlant de ''la montagne qui accouche'' ou de ''la montagne qui accouche d'une souris'' on parle de la frustration que nous éprouvons lorsque notre action ne produit pas le résultat attendu par nous-même ou par les autres. C'est le sens proprement dit de la locution. C'est le sens littéral d'accouchement de souris qu'on peut aussi rencontrer dans l'expression ''c'est un enfant qui accouche'' ou encore ''c'est un enfant qui accouche de souris'' et qui veut dire que l'enfant qu'on a mis au monde est très différent de ce que nous espérions. Enfin, en parlant de ''la montagne qui accouche'' on parle de la difficulté de se montrer crédible. Ce n'est pas un hasard si ''la montagne qui accouche'' est souvent associée au mensonge.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

D'autres Pourquois à découvrir :




Vos 2 commentaires sur ce Pourquoi

Memesprit.fr a commenté cette question :
L'origine semble assez ancienne car on la retrouve dans les écrits d'Horace mais c'est Jean de La Fontaine dans ''la montagne qui accouche''.

Hein ? Relisez-vous !

Domdom2 a commenté cette question :
L'origine semble assez ancienne car on la retrouve dans les écrits d'Horace mais c'est Jean de La Fontaine qui vulgarise l'expression dans ''la montagne qui accouche''.



ptiVos Questions et Réponses préférées