Pourquoi dit-on "sucrer les fraises" ? - Question Réponse Expressions & Dictons - Pourquois.com.

Pourquoi dit-on "sucrer les fraises" ?

Sucrer les fraises ne signifie pas les saupoudrer de sucre mais rappelle qu'au XVIe siècle, les fraises - ces cols formés de plis et de godrons -, lorsqu'elles étaient portées par des vieillards atteints de tremblements du chef, se retrouvaient parsemées de la poudre de leur perruque.

Complement internaute :
La poudre de ses cheveux n'a pas la même fonction qu'à l'époque où elle était portée par les jeunes gens qui la recouvraient pour masquer leur timidité. Elle servait alors à donner du charme aux yeux. Au XIXe siècle, la poudre de ses cheveux est devenue l'emblème des grands dandies et des grands bourgeois qui recherchaient le contraste. Enfin, on utilisait cette poudre de ses cheveux pour recouvrir la bouche afin d'enlever l'air de la bouche. Dans les années 1940, l'usage de la poudre de ses cheveux s'est généralisé, en particulier chez les jeunes filles, et la mode des cadeaux de paille a supplanté l'usage de poudre de ses cheveux.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos 5 commentaires sur ce Pourquoi

Bob a commenté cette question :
L'expression est "sucrer les fraises" et non "sucrer la fraise", chaque personne ne portant qu'une fraise.
c'est une expression qui date des années 1930 comme l'attestent certaines oeuvres (feuilleton, livre ou film).

CECILE a commenté cette question :
Ceci est un anachronisme car l'utilisation des fraises en fait de collerette a cessé avex le règne de Louis 13 alors que le fait de poudrer les cheveux ou perruques date de la fin du règne de Louis 14.

Franck a commenté cette question :
Entièrement d'accord avec toi cécile, l'explication donnée est absurde, les 2 éléments n'ayant effectivement jamais été utilisés simultanément ( fraise / poudrage des perruques)

Patrick a commenté cette question :
Bonjour, C'est bien beau de contester l'origine, mais quelle est votre explication SVP ?

Mario a commenté cette question :
Je tiens une explication depuis l’école ( années 60/70, l’explication du fameux col énorme et gaufré était envahi des petites croûtes des cheveux ( plus grosse que les pellicules)sur les personnes les plus âgées, personnes qui en avaient le plus forcément.
Est-ce la bonne réponse je ne sais pas, mais le net ne dit pas tout, un prof de français de l’époque pouvait aussi se tromper, mais il ne l’a pas inventé.



ptiVos Questions et Réponses préférées