Pourquoi un froussard est-il une 'poule mouillée' ? - Question Réponse Expressions & Dictons - Pourquois.com.

Pourquoi un froussard est-il une 'poule mouillée' ?

Pierre-Marie Quitard, dans son ''Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes'', édité en 1842, explique l'expression ''être une poule mouillée'' en ces termes : ''C'est une poule mouillée'' se dit d'une personne timide, faible, peureuse, incapable de montrer la moindre énergie, parce qu'une poule, lorsqu'elle a été surprise par la pluie, se tient à l'écart, sans remuer, comme dans une espèce de honte et d'abattement.
Il en est de même de la plupart des oiseaux, car ils ne peuvent guère voler dès que les barbes de leurs pennes ont été mouillées.

La date d'apparition de cette locution n'est pas déterminée de manière exacte, mais elle est attestée en 1680 puisqu'on la retrouve dans le ''Dictionnaire français contenant les mots et les choses'' de Pierre Richelet sous cette forme : ''Faire la poule mouillée'', c'est-à-dire manquer de coeur et de hardiesse. N'avoir point de courage.

Complement internaute :
Plus tard, cette locution est devenue une expression figurée utilisée dans un sens ironique, pour signifier qu'une personne est timide, peureuse et qu'elle ne montre aucune énergie. Le sens de ''poule mouillée'' est passé dans le langage populaire pour dire qu'une personne est timide, qu'elle a peur d'avoir du mal à se décider. La première attestation en français moderne connue de ''poule mouillée'' dans le sens de ''peur'' est de 1781, dans le ''Dictionnaire universel de la langue française''. Il est vrai que le Dictionnaire de Trévoux, dans sa seconde édition (1771-1776) en donnait déjà une interprétation péjorative : ''C'est la peur qui fait la poule mouillée.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos 1 commentaires sur ce Pourquoi

Denis Cuillerier a commenté cette question :
Je prends soin de quelques poules. Bien que leur plumage ne sois pas hydrofuge comme celui des canards, elles ne craignent pas la pluie, même la plus froide, pas même l'orage. De plus cela semble favoriser leurs activités qui de toute evévidence est la quête de nourriture. Or en toute logique cette expression ne tient pas la route, même la plus détrempée



ptiVos Questions et Réponses préférées