Pourquoi les cahiers ont 96 pages et jamais 100 ? - Question Réponse Société & Vie quotidienne - Pourquois.com.

Pourquoi les cahiers ont 96 pages et jamais 100 ?

Avez-vous déjà remarqué qu'un cahier ne comporte jamais 100 pages, mais 96 ? Pourtant, avec 96 pages, le but est justement de se rapprocher le plus possible de 100.

Comme vous l'avez sûrement déjà remarqué, un cahier est composé de plusieurs parties reliées par de la ficelle.
Chaque partie est composée d'un certain nombre de feuilles (par construction, il s'agit toujours d'une puissance de 2).
La puissance de 2 la plus proche de 100 est 128, ce qui est assez loin de 100 ; d'où l'idée de faire plusieurs parties.
Avec 2 parties, on peut faire 2 x 64 = 128 encore.
Avec 3 parties, on peut faire 3 x 32 = 96 !
Avec 4 parties, on arriverait à 128 encore. Avec 5, à 80, etc.
Pour arriver à 100, il faudrait 25 parties de 4 feuilles, ce qui est totalement irréalisable !
96 pages est donc le meilleur compromis.

Complement internaute :
C'est exactement la même chose pour les feuilles : la plus grande puissance de 2 qui soit égale à 96 est la puissance de 2 de 96, donc la puissance de 2 de 48. Donc on peut faire 48 x 24 = 1152 pages, soit 128 pages de plus que la précédente. Il est vrai qu'on n'arrivera pas à faire plus que 128 pages avec 5 parties (comme on l'a vu avec le nombre de cahiers) ; mais c'est un petit détail. On peut donc conclure que le nombre de feuilles dans un cahier de calcul est de 96. Vous voyez bien maintenant que ce n'est pas par hasard si un cahier de calcul a 96 pages! Cette information est importante parce qu'elle permet d'expliquer la manière de compter les pages de manière à ce que chaque page contienne la même quantité de caractères.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

D'autres Pourquois à découvrir :





ptiVos Questions et Réponses préférées





Chaine Twitch à l'honneur sur Pourquois.com, à suivre sans modération !


Cette chaîne Twitch aborde les sujets du digital et du progrès, c'est pourquoi nous vous la conseillons.