Pourquoi les planètes tournent-elles ? - Question Réponse Astronomie & Géologie - Pourquois.com.
Accueil > Astronomie pourquoi planetes tournent

Pourquoi les planètes tournent-elles ?

Pour comprendre la rotation des planètes, il faut se remettre en mémoire les lois de la gravitation. Nous allons prendre des exemples concrets :

Imaginons un drap tenu tendu horizontalement par quatre personnes. Au centre, vous déposez une boule de pétanque, et là, vous imaginez la réaction du drap.


Il est effectivement creusé par la boule, et si vous lancez, à la bonne vitesse et la bonne distance de la boule, une bille , celle-ci va tourner sur le drap, autour de la boule. S'il n’y avait pas de frottements (air, tissu, etc…) la bille tournerait indéfiniment autour de la boule à condition que l’équilibre vitesse/masse/distance soit respecté.


Maintenant que nous avons cette image en tête, imaginons une boule de pétanque x fois plus massive, et des billes par milliards, nous avons là une soupe tournante, qui va commencer à s’agglutiner toujours en tournant autour du «Soleil» (boule de pétanque ).

Tout le monde a dans l’esprit le mouvement d’un liquide qui s’écoule par un entonnoir. L’inertie de cette rotation est memorisée par cet agrégat qui rentre en collision, qui s’accumule jusqu'à faire une grosse boule qui est ronde grace à cette rotation. Si elle n’est pas ronde, elle ne peut survivre, un peu comme une roue de voiture qui n’est pas équilibrée et qui vibre avec la vitesse. Du fait d’absence de frottement, cette rotation perdure. N’oublions pas que celles qui ne tournaient pas ont disparu par selection naturelle (de la physique gravitationnelle).
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Darkon31 a commenté cette question :
La réponse n'explique absolument rien du pourquoi elles tournent. On le savait déjà qu'elles tournaient, l'explication du drap ou de la gravité ne sont que des expressions formelles de la réalité observée et n'apportent rien de nouveau. La cause du mouvement, ce qui a lancé les planêtes sur leur orbite dans l'espace, voilà ce qu'il faut expliquer.

Gaspard a commenté cette question :
Est-ce que la question est "pourquoi les planètes tournent sur elles mêmes" ou "pourquoi tournent-elles autour du soleil" ?

Perabona a commenté cette question :
Réponse à Darkon31: Comme il est indiqué dans la réponse, " L’inertie de cette rotation est memorisée par cet agrégat qui rentre en collision, qui s’accumule jusqu'à faire une grosse boule qui est ronde grace à cette rotation. " et " Du fait d’absence de frottement, cette rotation perdure. ". Cordialement.

Boo Moneno a commenté cette question :
Les planètes tournent par ce qu'elles forment tous ensemble un équilibre afin que la terre puisse continuer à être vivable. Sans elles il n'y aurait pas d'air respirable. On peut dire que c'est ses vitamines.

Leurs rotations donnent cette énergie qui fait que l'ozone empêche que le vide entre dans la terre.

Si une planète ( notre système solaire en compte 13) ne tournerait plus cela créera l'annulation de l'ozone car cette énergie est indispensable à son fonctionnement et aussi filtre par l'onde qu'elle dégage la chaleur du soleil.

Pour l'instant nos scientifiques ne se préoccupent pas de cela car on n'en est pas encore là.

Notre préoccupation aujourd'hui est l'ozone. On l'a compris depuis 1883 à quoi elle sert et malheureusement un peu tard. Je dis cela car depuis, elle va mal à cause de la modernisation industrielle que nous avons créée. Et on ne l'a toujours pas réparée malgré quelques efforts depuis 13 ans. On n'est même pas arrivé à stopper sa dégénération. On en est encore à 14% de ce mal qui s'il arrive à 17%, aurait des grandes conséquences dont on ne peut imaginer !

Mais pour l'instant ce mal n'a pas encore touché la force de l'énergie que déploient les planètes en tournant. Mais si on dépasse les 17% là oui ! Et je n'ose pas imaginer les conséquences désastreuses que cela se produiraient ! Alors battez-vous dans ce sens pour la sauvegarde de l'humanité, il n'est pas encore trop tard !


Paphytos a commenté cette question :
Effectivement, vous prétendez expliquer pourquoi, alors qu'en réalité le "pourquoi ?" vous ne savez même pas ce qu'il veut dire puisque vous nous présentez le "comment ?".

Vous auriez aussi pus utiliser la théorie du big bang pour dire :
Au départ il y à eut une explosion et à la fin des planètes qui tournent avec des petits oiseaux qui chantent.

Pourtant il y à des humains qui aujourd'hui savent pourquoi et le disent.

Par exemple, Léon Raoul Hatem explique ceci :
-La science moderne explique qu'il y à des particules positives et des négatives et qu'elles sont en équilibre et forment la matière. Alors que c'est impossible puisqu'au moindre choque/déséquilibre tout le système romprait sont équilibre.
Les particules tout comme les planètes sont de même nature, ce sont des aimants complète, légèrement en biais de leur centre de rotation, et lorsqu'un aimant tourne il entraine inévitablement ces voisins par effet de manivelle.
Ce qui nous porte à la question de l'énergie, dont le "pourquoi ?" est le suivant : l'origine de l’existence de l'univers, en amont des lois de la physique puisqu'à l'origine, résulte d'une paradoxe, un phénomène d'opposition entre le néant qui ne peut pas être et l'infini qui ne peut non plus être (puisqu'il est justement ce concepts de croissance du nombre sans jamais qu'on puisse atteindre un "ça y est, on à atteint l'infinie")
L'univers est donc un processus de croissance qui part du 0 (du néant) et se remplis jusqu'à l'infinie.
L'origine de l'univers est donc le concepts même d'aimants, de dualité magnétique, attirer magnétiquement par l'infini qu'on ne peut atteindre et repoussé magnétiquement du néant ou il nous est impossible de rester.
Le néant n'étant pas spécifiquement l'origine de l'infini mais surtout l'instant présent, qui devient notre néant d'origine à chaque instant et du quel on dois sortir pour converger à l'infini.

Cette dualité magnétique, motrice de la dialectique de l'univers, qui forme un univers fractal et discontinu, qui était nommée "la source" dans la plupart des tradition métaphysique multimillénaire, est canalisé par chaque "étape de l'infini" (c'est à dire que si on réduit tout ce qui existe à cette simple image d'une suite de chiffres allant de 0 à l'infini on peut dire que chaque étape de l'infini est un palier d’existence de quelque chose) et se traduit par une dualité magnétique de cette objet.
La question qu'il vous faudra donc résoudre par une profonde réflexion est : de ce que je connais et qui ne me semble pas être une dualité, ou est la dualité ? et vous verrez qu'à chaque fois c'est l'évidence !

L'univers ne pouvant être infinis, il tente nécessairement d'être finis de toutes les façons possibles. On se retrouve avec tout un tas de "sphères" disposée en fractal. De l'atome à la galaxie tout les systèmes forment des aimants complet et concentrique et tous s'entrainent l'un l'autre malgré eux.

La vrais difficultés de la métaphysique c'est faire entendre des principes logique exotique à des gens n'y étant pas confronté tout les jours. Il n'est pas toujours aisé de se projeter dans des fonctionnement auxquels ont est pas habitué pour vérifier leurs crédibilité.

Aussi je vous invite à ne pas en rester à ma bête explication maladroite, je ne suis pas orateur ni pédagogue.

Poursuivez la compréhension de la métaphysique (la physique de la physique en quelques sortes) en étudiant les synthèses de Franck Hatem. Ils vous résumeras clairement touts les points de logique à comprendre pour accéder à une compréhension plus vaste.



ptiVos Questions et Réponses préférées

Pourquoi il y a-t-il des séismes ?
    Note de 4.70/5.   0 commentaires.
Pourquoi dit-on ''vieux comme Hérode'' ?
    Note de 3.08/5.   9 commentaires.
Pourquoi le Beaujolais nouveau est-il spécial ?
    Note de 3.08/5.   0 commentaires.
Pourquoi un ''croque-mort'' s'appelle ainsi ?
    Note de 3.07/5.   32 commentaires.
Pourquoi y a-t-il du dopage ?
    Note de 3.06/5.   0 commentaires.
Pourquoi a-t-on le vertige ?
    Note de 3.04/5.   29 commentaires.
Pourquoi parle-t-on de freinage dégressif ?
    Note de 3.04/5.   0 commentaires.
Pourquoi la tour de Pise penche ?
    Note de 3.04/5.   21 commentaires.
Pourquoi le gras serait la sixième saveur primaire ?
    Note de 3.03/5.   0 commentaires.
Pourquoi l'effaceur efface ?
    Note de 3.02/5.   7 commentaires.