Pourquoi dit-on ''mon'' avant de s'adresser à un officier ? - Question Réponse Histoire & Géographie - Pourquois.com.

Pourquoi dit-on ''mon'' avant de s'adresser à un officier ?

Question et réponse de Brasidas

Mon lieutenant, mon colonel, mon général, etc. sont tout simplement des abréviations de ''Monsieur le lieutenant, colonel, général, etc.'' il ne faut penser en aucun cas qu'il s'agisse d'un pronom possessif.


Cette convenance n'a plus cour dans la marine depuis la défaite de Trafalgar car Napoléon a été très irrité par cet échec et du coup, il fit interdire cette appellation où l'on disait ''Monsieur'' pour nommer les officiers de marine. Il faut rajouter que dans l'armée d'aujourd'hui, le terme n'est plus utilisé mais l'histoire est connue de tous les militaires qui la respectent.

Complement internaute :
''Monsieur'' est aussi utilisé dans le langage courant de l'argot par exemple: ''Mon cher'' pour ''Monsieur'', ''Monsieur le capitaine'', ''Monsieur le lieutenant'', ''Monsieur le lieutenant'' pour ''Le capitaine'', ''Le lieutenant'', ''Le second'', ''Le lieutenant'' pour ''Le second'', ''Le premier'' et ''Le premier'' pour ''Le premier'', ''Le second''...etc... Vous avez compris? L'usage de ''Monsieur le'' ou ''Monsieur'' dans le langage courant est donc totalement anachronique et il s'agit d'une simple abréviation. Il s'agit donc de la même chose que le fait de dire ''Lui'' au lieu de ''Le'' pour les gens. ''Monsieur'' et ''Madame'' sont des termes de politesse et sont utilisés dans le langage courant par les militaires. Le même principe vaut pour les autres termes de politesse.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

D'autres Pourquois à découvrir :




Vos 4 commentaires sur ce Pourquoi

Gustou a commenté cette question :
> il ne faut penser en aucun cas qu'il s'agisse d'un pronom possessif.

Ah ?

Et "Monsieur", d'où vient ce terme ?
De "Mon Sieur", soit "Mon Seigneur".
Ce qui fait que :
"Mon Lieutenant" = "Monsieur Lieutenant" = "Mon Seigneur Lieutenant".

Donc le "Mon" qui précède les grades est bien le pronom possessif. Même si c'est indirectement. . .


Julien a commenté cette question :
Vous avez fait une erreur. au sein de la Marine nationale, le "mon" n’a jamais été utilisé, et ne peux donc avoir été supprimé à la suite de Trafalgar.
on a le choix d ?appeler un officier de Marine « Monsieur/Madame le (au masculin toujours) [son grade] » ou « Monsieur/Madame (tout court) » ou ? et c ?est effectivement la manière la plus courante ? les appellations courtes type : « amiral », « commandant », « capitaine », « lieutenant », etc.

Alain Douence a commenté cette question :
Tout à fait, absolmument exact ! mais pas assez dit.
Monsieur = Mon sieur
Monseigneur = Mon seigneur
Mon général = Mon général
Madame = Ma dame
etc. . .
Le "Mon" de Mon général n’est donc pas uen abréviation de Monsieur ; c’est une construction identique.
D’ailleurs, le "Mon" n’a pas le sens d’un pronom possessif, ici.
Quand on dit, "Mon lycée" ce lycée ne nous appartient pas. . . Il s’agit d’indiquer un lien de relation qui n’est pas forcément de possession.

Alain a commenté cette question :
Vous avez parfaitement raison. Bien que "mon" soit, grammaticalement un pronom possessif, il ne suppose pas toujours, sémantiquement, la possession.
On dit "mpon dentiste" mais il ne vous appartient pas ; mpon entreprise quand vous n’y être que salaruié.
Il s’agit donc dans Mon Lieutenant, Mon Sieur (Monsieur), Mon seigneur (Monseigneur) d’un simple lien de relation.
Et, bien sûr, "Mon" dans "Mon Capitaine" n’est pas du tout une abréviation de Monsieur. Il a simplement la même valeur que le "Mon" dans Monsieur.



ptiVos Questions et Réponses préférées





Chaine Twitch à l'honneur sur Pourquois.com, à suivre sans modération !


Cette chaîne Twitch aborde les sujets du digital et du progrès, c'est pourquoi nous vous la conseillons.