Pourquoi les marins parlent-ils de ''bête aux grandes oreilles'' ? - Question Réponse Histoire & Géographie - Pourquois.com.

Pourquoi les marins parlent-ils de ''bête aux grandes oreilles'' ?

Depuis très longtemps, les marins sur les bateaux parlent de ''bêtes aux grandes oreilles''. Ce terme correspond tout simplement au lapin car il est interdit de prononcer ce mot sur un bateau.

Contrairement à ce qu'on croit, ce n'est pas une légende car à la base, les bateaux étaient en bois. Les hommes, quand ils partaient en mer, emportaient des victuailles et des bêtes vivantes.

Ainsi les lapins ont été la cause de nombreux naufrages car ils rongeaient les cordages et les coques en bois. Maintenant, c'est devenu une superstition et il est interdit de prononcer le mot lapin sur un bateau.

Complement internaute :
Dans la vie moderne, le lapin est considéré comme un animal de compagnie et on peut l'en faire apprécier en le laissant dans son logement. Le plus important est de ne pas l'enfermer et de ne pas l'épuiser. Les animaux de compagnie sont des animaux de compagnie et il faut les traiter comme les humains, c'est-à-dire avec respect et attention. Les lapins sont des animaux qui ne sont pas très émouvants, mais qui aiment être caressés, même si ce n'est pas la meilleure chose à faire. D'un autre côté, les lapins sont très utiles en ce qu'ils peuvent vous renseigner sur l'environnement. Ils aiment les bois et les jardins et ils peuvent vous donner des informations précieuses si vous le lui faites comprendre.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos 1 commentaires sur ce Pourquoi

Boo Moneno a commenté cette question :
Ce terme date depuis 1576 et avait été créé par les Italiens de la région de Toscane car les lapins rongeaient les cordages mais pas les coques en bois. Les lapins rongent le bois sec et non humide  !

Et jamais il n'y eu de naufrage à cause de cela. Car se sont uniquement des lapins qui s'évadaient de leur cage qui les rongeaient et dès que l'on s’apercevait de leurs disparitions, les marins les recherchaient de suite car ils savaient les dégâts qu'ils causaient. Et quand ils transportaient des lapins ils prenaient plus de précautions ceci depuis 1557.

Et sachez que les marins redoutaient le plus, les souries, car quand il y en avait sur les bateaux celles-ci s'attaquaient aux réserves alimentaires. Et celles-ci ne se laissaient pas attraper facilement malgré les pièges car il y avait beaucoup d'endroits où se cacher sur un bateau de l'époque.




ptiVos Questions et Réponses préférées