Pourquoi dit-on ''battre à plate couture'' ? - Question Réponse Français & Vocabulaire - Pourquois.com.

Pourquoi dit-on ''battre à plate couture'' ?

Question posée par Franck T.


Lorsque l'on bat complètement quelqu'un, on dit qu'on le bat à plate couture. Cette expression date du 15e siècle. Mais quel rapport entre cet élément de nos habits et le fait de vaincre ? C'est la question que nous nous sommes posés. Pour mettre fin au mystère, nous vous révélons pourquoi l'on dit "battre à plate couture".

Le terme tire son origine d'une particularité dans la confection des costumes d'autrefois. En effet, ces derniers étaient en général très raides. Cela était dû aux coutures saillantes. Elles empêchaient aux tissus d'être souples. La méthode la plus commune pour résoudre ce problème était alors de les frapper vigoureusement. Ainsi, on les applatissait et elles devenaient bien plus flexibles. On appelait cela "rabattre les coutures".


Ainsi, par rapport à cela, l'expression "rabattre la couture à quelqu'un" est apparue. Elle signifiait que l'on passait à tabac une personne, comme si on voulait arranger les coutures de ses vêtements. Mais c'est grâce au théâtre de farce que cette expression s'est réellement popularisée, au 17e siècle. L'une des scènes récurrentes était de prétendre qu'un personnage était mal habillé. On disait alors que les coutures de ses habits étaient trop voyantes, ce qui était mal vu. Celui qui jouait le tailleur, feignant d'arranger son client, le frappait vigoureusement à l'aide d'une latte. Ces scènes plaisaient tant aux spectateurs qu'ils se sont réappropriés l'ancienne tournure, l'ont fait évoluer, et c'est pourquoi l'expression "battre à plate couture" existe aujourd'hui.


Vous savez désormais à quoi se rapporte cette formule. Néanmoins, nous vous recommandons de ne pas vous arrêter là ! Vous pouvez également découvrir les origines de "coup de semonce" et "battre en brèche".
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Foxie a commenté cette question :
Ici, c'est l'orthographe que l'on bat à plate couture:
"celui qui les portaient"
"une des scènes récurrentes étaient"

Hervé a commenté cette question :
Très bien pour l'explication mais, concernant la conjugaison, faut-il employer le singulier, le pluriel ou peu importe ? L'option "pluriel" m’apparaît la plus vraisemblable.

Sinon, bien vu Foxie pour le commentaire.

Rima a commenté cette question :
"UNE des scènes récurrentes était" on ne parle que d'une scène ici, une seule dans un ensemble ^^



ptiVos Questions et Réponses préférées