Pourquoi dit-on 'casser sa pipe' ? - Question Réponse Expressions & Dictons - Pourquois.com.

Pourquoi dit-on 'casser sa pipe' ?

Il semblerait que l'expression ''casser sa pipe'' vienne du 1er Empire durant les guerres Napoléoniennes.

Sur les champs de bataille de l'époque, les médecins militaires (majors) ne disposaient pas du matériel nécessaire pour anesthésier le soldat avant de l'amputer.
Pour résoudre ce problème, on avait trouvé une bien maigre solution. Il s'agissait de donner une pipe en terre cuite au patient qu'il place entre ses dents, pour éviter que ce dernier ne crie.
Dans le cas où le médecin échouait lors de l'opération et que le soldat succombait, il lâchait alors la pipe qu'il tenait entre ses mâchoires, et celle-ci tombait en se brisant.

Ce serait de là que naquit l'expression ''casser sa pipe''.

Complement internaute :
Mais il existe un autre raisonnement plus rationnel pour expliquer cette expression. L'usage du verbe ''casser'' dans le sens de ''casser la pipe'' a d'abord été employé pour la première fois par un auteur du nom de Voltaire (1694-1778). Selon lui, il fallait que la pipe fût cassée pour qu'elle puisse servir à une autre chose. Par ailleurs, dans une autre de ses œuvres, Voltaire a employé le même mot, mais au sens de ''perdre la tête'', comme en témoignent les textes suivants: « Ainsi je crois qu'il faut qu'une bonne pipe fût cassée, avant qu'elle ne fût bonne pour quelque chose.» « Aussi, je ne sais point si le vieux monsieur est tombé dans une bonne pipe, mais il y en a qui l'ont cassée.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

D'autres Pourquois à découvrir :




Vos 3 commentaires sur ce Pourquoi

Mercure a commenté cette question :
Les soldats portaient la pipe dans la poche gauche de leur veste au niveau du coeur.
Si la balle adverse cassait la pipe c'était la mort.

BOUT DE BOIS a commenté cette question :
Je connaissais la 1ere version ! et pour un gaucher la pipe la pipe serait dans la poche droite , donc pas coté coeur C. Q. F. D.

Phil a commenté cette question :
Sauf que les gauchers à cette époque n'existent pas. La main gauche étant celle du diable dans la religion catholique. J'ai gardé de mon enfance à l'école vers 1953, des coups de règle sur les doigts car je commençais à tenir un crayon dans la main gauche !



ptiVos Questions et Réponses préférées