Pourquoi allumer 3 cigarettes avec la même allumette porte malheur ? - Question Réponse Divers & Inclassables - Pourquois.com.

Pourquoi allumer 3 cigarettes avec la même allumette porte malheur ?

Parce que pendant la guerre 14-18, lorsqu'un soldat allumait son feu pour fumer, la lumière de la flamme indiquait une présence à l'ennemi dans la tranchée en face.
Puis s'il passait cette flamme à son voisin pour que celui-ci allume une cigarette, cela donnait la direction.
Bien des soldats ont perdu la vie car si cette flamme passait à un troisième fumeur, l'ennemi avait bien souvent envoyé un coup de feu dans sa direction .

Complement internaute :
Le feu de joie, c'est-à-dire la détonation d'une carabine, a eu aussi des effets terrifiants sur les assiégeants. Il était alors de règle pour les soldats à terre de s'écraser au sol. Les soldats se préparaient à ce qu'ils supposaient être le feu d'artifice de l'ennemi et ils prenaient la pose. C'est alors que le feu d'artifice était lancé en direction des tranchées et qu'il se propageait de tranchée en tranchée. Le soldat ne pouvait s'opposer à ce phénomène. Il était pris en otage par la peur. Les soldats se cachaient, et c'est ainsi qu'ils furent nombreux à mourir dans le feu de joie. De nombreuses balles ont alors transpercé les corps et les soldats, terrifiés par le spectacle, ne pouvaient plus bouger.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos 4 commentaires sur ce Pourquoi

Bob le Juif a commenté cette question :
Faudrait marquer ça sur les paquets de cigarettes . . .

Carly a commenté cette question :
It was dark when I woke. This is a ray of snuhsine.

Denyse a commenté cette question :
Fumer aussi ça porte malheur !

Marceau Thomassin a commenté cette question :
J'avais lu que cette superstition était un peu plus ancienne et datait de la guerre des boers qui opposa les anglais aux colons d'origine néerlandaise (les boers). Ces dernier étaient excellents tireurs et les anglais en avaient fait l'espérience. .



ptiVos Questions et Réponses préférées