4048

Pourquoi le chiffre 4 des montres s'écrit-il IIII et non IV ?

Sur certaines horloges (et non des moindres), le nombre quatre est représenté par le symbole ''IIII'' et non pas par ''IV'' comme le voudraient les règles de numération romaine.
Cela se vérifie également sur le cadran de certaines montres de luxe.

Mais pourquoi donc une telle aberration ? Ne pourrait-on pas écire 4 IV, comme partout ailleurs ? Cela semblerait plus logique... Plus logique peut-être, mais moins clair et surtout moins esthétique.

Moins clair, car les dyslexiques et autres riqueraient d'être perturbés par la ressemblance graphique entre le quatre et le six.

Moins esthétique surtout, car la graphie ''IV'' ne parvient pas à équilibrer la graphie très lourde et nécessaire du ''VIII''. La partie gauche du cadran est beaucoup plus chargée que la partie droite. D'où la rupture harmonique : c'est moche.

Telle est l'origine de la tradition propre aux horlogers d'utiliser la graphie ''IIII'', depuis l'apparition des premières horloges à la fin du XIIIe siècle. On parle d'ailleurs de ''quatre d'horloger''.

Au passage, Big Ben a un ''IV'' sur son cadran, ce qui prouve bien que les Anglais n'ont pas le sens de l'équilibre ;-)
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Jyerre84 a commenté cette question :
Je propose quelques réflexions :

1 --- A VOTRE SUITE :

Pour l'équilibre visuel, c'est possible.
Pas forcément si évident d'un point à l'autre du cadran :

I II III IV
IX X XI XII

à comparer à :

I II III IIII
IX X XI XII

?

C'est vrai que les heures du bas qui "poussent" à une dissymétrie plus lourde vers la gauche :

I II III III
V VI VII VIII -> vers la gauche
IX X XI XII

Recherche d'un dégradé visuel adapté à une sémiologie du temps ?

I II III III V VI VII VIII

Pas si évident non plus !


Mais c'est vrai que c'est peut-être un peu plus "parfait" à l'œil.

Il faudrait vérifier par rapport à l'histoire des cadrans si cela correspond à des "académismes" avant la lettre puisqu'on trouve des horloges monumentales (jacquemart de Dijon, entre autre) dès le gothique.

2 --- piste de marquage du temps / espace circulaire :

La division du cadran en trois parties pourrait aussi et peut-être expliquer cet écart.

1er tiers, le I (un ?) domine. I II III IIII
2ème tiers, le V domine. V VI VII VIII
3ème tiers, le X domine. IX X XI XII

Ce serait un moyen de marquer le jour en correspondance avec des préoccupations religieuses ou pragmatiques (prières ? repas ?)

Je compte sur des personnes compétentes en ces domaines pour confirmer ou infirmer…

3 --- Autres symboliques (cf le moyen-âge…) :

I comme le Un divin auquel
on laisserait la pureté du premier tiers ?
V comme rencontre de deux I - deux unités ?
X comme zone conflictuelle apaisée
par le retour du I ?

ou :

I comme pouce (unité de mesure) ?
V comme main (idem) écartée, ouverte… ?
- et elle ne s'ampute pas d'un doigt (IV)-
X comme brasse ( bras écartés à partir
du corps cf aussi le parangon de Léonard,
un peu plus tardif mais dans le temps) ?

J'attends aussi des réflexions de personnes compétentes sur ce sujet.

---

En tous cas, merci pour avoir relancé ce sujet qui m'intéresse fort depuis déjà longtemps et que je vais retravailler à nouveau !


Harry a commenté cette question :
J'ai lu quelque part que c'est un roi quelconque qui aurait décidé que un quatrième barre verticale serait préférable. Alors son bijoutier personnel aurait obtempéré et cela serai devenu la norme.
Qui sait ?

Dom a commenté cette question :
En découpant par tiers il peut s'agir de religion:
Des I pour le 1° tiers -> le Père
Des V pour le 2° tiers -> le Fils
des X pour le 3° tiers -> le Saint Esprit

Simple non ?


Nanou a commenté cette question :
Vous naitre pas bête dut ou

Etropal a commenté cette question :
Moizossi, je trouve.

Paedagogus a commenté cette question :
Contrairement à ce qui est dit ici, la graphie IIII pour le chiffre "quatre" existe bel et bien dans les inscriptions romaines comme variante de IV.

Marie a commenté cette question :
Ge pansse ossi que vous aitre trais aintelijent !

Ccitron a commenté cette question :
Moi j'ai appris que le temps appartenait à dieu et que créer une horloge serait le défier. Donc pour l'apaiser on a respecter la sainte trinité. . . 1/3 prédominance de I pour le père, 1/3 prédominance de V pour le fils, 1/3 de prédominance de X pour le saint esprit.

Taïpan a commenté cette question :
La vraie raison est l'analphabétisme des anciens horlogers (entre l'an 1100 et 1200 pour les premières horloges mécaniques) et la volonté de perpétuer une tradition de la part des nouveaux.

En effet, un dyslexique arrivera tout de même à reconnaître l'emplacement du IV. Il y a même des horloges sans chiffres après tout.

Quant à la surcharge de place et l’esthétique. . .
IIII contre IV , je vous invite à mesurer avec un règle pour vous rendre compte de l'ineptie de cette idée.

Wid a commenté cette question :
Wiki:
L'épigraphie prouve que plusieurs graphies ont coexisté librement et le mode opératoire décrit ci-dessus ne s'est fixé que tardivement. Certains nombres peuvent s'écrire sous différentes formes, comme 4 écrit IIII plutôt que IV, 8 écrit IIX plutôt que VIII, 9 écrit VIIII plutôt que IX, 40 écrit XXXX plutôt que XL, 95 écrit LXXXXV plutôt que XCV, ou 400 écrit CCCC plutôt que CD. La monnaie romaine privilégie d'ailleurs les formes additives, préférant IIII à IV et VIIII à IX (Cébeillac-Gervasoni, Caldelli et Zevi 2006, p. 38-61).

Aulus de Mantinum a commenté cette question :
C'est à cause de Jupiter.
Les romains de l'antiquité étaient très superstitieux et évidemment ils craignaient les dieux. Pourquoi IIII et non IV, parce que I et V sont les premières lettres de Jupiter (IVPPITER), en écrivant IIII, il n'offensait pas le grand dieu adoré sur le Capitole.

D'autres Pourquois à découvrir :





Pourquoi des gilets plutôt que des parachutes dans les avions ?
Il n'y a guère que dans les films américains que n'importe qui saute en parachute. Pour pouvoir sauter en parachute, il faut que l'avion... lire la suite...
Pourquoi le dictionnaire s'appelle-t-il "Le Petit Robert" ?
Le Petit Robert est un dictionnaire de langue française, publié par les Dictionnaires Le Robert. C'est une version abrégée en un seul ... lire la suite...
Pourquoi parle-t-on de nombre d'or ?
Le nombre d'or est 1,618.
C'est le nombre par ''excellence'' il peut définir la perfection de la constitution humaine, mai... lire la suite...
Pourquoi le comptage des points au tennis est-il si bizarre ?
15 - 30 - 40 - avantage... On n'a rarement vu si étrange comme système de comptage... Pourquoi pas 1 - 2 - 3 - 4 ... jeu ? En fait, ... lire la suite...
Pourquoi le carrelet est-il utilisé dans l'estuaire de la Gironde ?
Le carrelet est utilisé dans l'estuaire de la Gironde, dans celui de la Charente et sur les côtes de Charente Maritime. Il s'agit d'un fil... lire la suite...
Pourquoi les jeunes n'écoutent pas les conseils des adultes ?
Question posée par RABAB Les jeunes sont fougueux et pensent connaitre tout dès leur adolescence. Ils prennent ainsi souvent des risq... lire la suite...



Vos Questions et Réponses préférées

Pourquoi le Beaujolais nouveau est-il spécial ?
    Note de 3.15/5.   0 commentaires.
Pourquoi est-on accro à Candy Crush ?
    Note de 3.13/5.   0 commentaires.
Pourquoi dit-on ''vieux comme Hérode'' ?
    Note de 3.08/5.   9 commentaires.
Pourquoi un ''croque-mort'' s'appelle ainsi ?
    Note de 3.07/5.   32 commentaires.
Pourquoi a-t-on le vertige ?
    Note de 3.04/5.   29 commentaires.
Pourquoi la tour de Pise penche ?
    Note de 3.04/5.   21 commentaires.
Pourquoi fait-on roter les bébés ?
    Note de 3.03/5.   0 commentaires.
Pourquoi l'effaceur efface ?
    Note de 3.02/5.   7 commentaires.