Pourquoi la calculatrice est-elle considérée comme une invention récente ? - Question Réponse Physique & Chimie - Pourquois.com.
Accueil > Physique chimie pourquoi calculatrice est consideree comme invention recente

Pourquoi la calculatrice est-elle considérée comme une invention récente ?

La calculatrice est considérée comme une invention récente car cette machine est le symbole du progrès électronique et de la miniaturisation à la portée de tous. Pourtant, des civilisations aussi anciennes que les Etrusques, les Egyptiens ou les Chinois utilisent le boulier. Dès le 17ème siècle, Wilhelm Schickard invente une machine à calculer mécanique apte à résoudre automatiquement les quatre opérations de base.


En 1641, le Français Blaise Pascal présente sa ''Pascaline'' qui effectue divisions et soustractions. Au 18ème siècle, Charles Babbage conçoit le premier calculateur, performant dans les calculs complexes. Cet instrument ouvre l'ère des calculateurs modernes qui connaissent une évolution foudroyante avec l'électronique à la fin de la deuxième guerre mondiale.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Pas de commentaire actuellement pour cette question
Ecrivez un commentaire !


ptiVos Questions et Réponses préférées

Pourquoi il y a-t-il des séismes ?
    Note de 4.70/5.   0 commentaires.
Pourquoi dit-on ''vieux comme Hérode'' ?
    Note de 3.08/5.   9 commentaires.
Pourquoi le Beaujolais nouveau est-il spécial ?
    Note de 3.08/5.   0 commentaires.
Pourquoi un ''croque-mort'' s'appelle ainsi ?
    Note de 3.07/5.   32 commentaires.
Pourquoi y a-t-il du dopage ?
    Note de 3.07/5.   0 commentaires.
Pourquoi a-t-on le vertige ?
    Note de 3.04/5.   29 commentaires.
Pourquoi parle-t-on de freinage dégressif ?
    Note de 3.04/5.   0 commentaires.
Pourquoi la tour de Pise penche ?
    Note de 3.04/5.   21 commentaires.
Pourquoi le gras serait la sixième saveur primaire ?
    Note de 3.03/5.   0 commentaires.
Pourquoi l'effaceur efface ?
    Note de 3.02/5.   7 commentaires.