4055

Pourquoi les égyptiens se maquillaient les yeux ?

Question posée par Ademiejo

Voici plus de quatre mille ans, les égyptiens se maquillaient les yeux. Toute la population : hommes, femmes et enfants utilisaient des matières de couleurs pour leur embellissement mais pas seulement. Se maquiller était aussi fait pour se défendre des agressions ainsi des recettes étaient concoctées pour soigner la vue et se protéger des maladies oculaires.

Les fards étaient aussi associés à la religion et les prêtres sous l'ancien empire, étaient aussi ophtalmologistes. Les égypiens se maquillaient donc les yeux non seulement par soucis d'esthétisme mais aussi pour respecter le sacré et pour prévenir les maladies oculaires.
etoile
etoile
etoile
etoile
etoile
Notez cette question

Vos commentaires sur ce Pourquoi

Alex a commenté cette question :
Une hypothèse archéologique explique que c'est d'abord pour se protéger des maladies oculaires véhiculées par les insectes comme les mouches que les égyptiens se maquillaient (avec de la malachite si mes souvenirs sont bons). C'est après avoir réalisés ses avantages que les égyptiens prêtèrent des pouvoirs magiques à ces métaux et aux maquillages. Et c'est alors que la caste des prêtres s'en servit pour donner l'illusion de sa maitrise de la magie.

Boo Moneno a commenté cette question :
Les Égyptiens ont commencé à ce maquiller les yeux depuis l'an 1444 Av JC pour des rituels religieux. Et pas pour des problèmes de santé des yeux.

Mais ceux qui s'étaient maquillés les yeux en croyant qu'ils pouvaient les améliorer se sont les Anglais de la région de Oxford en l'an 644. Ils croyaient qu'ils pouvaient voir mieux. Ils le faisaient juste avant de s'endormir pour le laisser toute la nuit. Il s'agissait d'un mélange de 3 plantes qui sont la marguerite, du fenouil et de l'orange. Cette mixture avait une couleur grise claire. Ils ont utilisé ce procédé pendant 38 ans.



D'autres Pourquois à découvrir :





Pourquoi Jean de La Fontaine est-il aussi populaire ?
Jean de La Fontaine est un poète français du XVIIème siècle. Malgré la période classique de l'époque, La Fontaine écrit des fables t... lire la suite...
Pourquoi les panneaux des rues de Londres indiquent ''City of Westminster'' ?
Question posée par Obviously On peut voir des panneaux portant l'indication ''City of Westminster'' dans La ville de Londres car il s'... lire la suite...
Pourquoi le département de la Côte d’or s’appelle-t-il ainsi ?
La Côte d'or a été appelée ainsi grâce à André-Rémy Arnoult, qui était avocat au barreau de Dijon, mais aussi député de l'A ssemb... lire la suite...
Pourquoi connait-on le cigare ?
Le cigare est une feuille de tabac enroulée sur elle-même et sur d'autres feuilles qui sont soit pliées, soit roulées. Cet ensemble se n... lire la suite...
Pourquoi de nombreux rois s'’appelaient Louis ?
Le nom royal Louis provient d'un déclinaison du nom du premier roi des Francs : CLOVIS. En vieux français le U et le V avaient la même ... lire la suite...
Pourquoi l'orange est la couleur des Pays-bas sans être sur leur drapeau ?
Vous avez peut-être déjà remarqué que la teinte orange est très souvent présente au Pays-Bas. En sport par exemple, il s'agit de leur ... lire la suite...



Vos Questions et Réponses préférées

Pourquoi le Beaujolais nouveau est-il spécial ?
    Note de 3.23/5.   0 commentaires.
Pourquoi est-on accro à Candy Crush ?
    Note de 3.09/5.   0 commentaires.
Pourquoi dit-on ''vieux comme Hérode'' ?
    Note de 3.08/5.   9 commentaires.
Pourquoi un ''croque-mort'' s'appelle ainsi ?
    Note de 3.07/5.   32 commentaires.
Pourquoi les tongs sont un danger pour la santé ?
    Note de 3.05/5.   0 commentaires.
Pourquoi le gras serait la sixième saveur primaire ?
    Note de 3.05/5.   0 commentaires.
Pourquoi les mouches se frottent-elles les pattes ?
    Note de 3.04/5.   0 commentaires.
Pourquoi a-t-on le vertige ?
    Note de 3.04/5.   29 commentaires.
Pourquoi les personnes agées chutent plus ?
    Note de 3.04/5.   0 commentaires.
Pourquoi la tour de Pise penche ?
    Note de 3.04/5.   21 commentaires.